iCI, on cultive des légumes... pas vos déchets !

De nos jours, encore trop de gens ignorent ou ne se rendent pas compte que jeter leurs déchets au sol implique de graves conséquences sur la faune et la flore. Les abords des champs et des pâtures sont particulièrement sensibles à ce geste. Indirectement, cela impacte notre assiette et plus directement l'agriculteur qui pourrait voir sa récolte déclassée mais aussi bien sûr les animaux qui risquent d'ingérer des morceaux de déchets découpés par les engins agricoles ou les faucheuses des ouvriers communaux. 

C'est donc parti de ce constat que Be WaPP, en collaboration avec 2 syndicats agricoles wallons, la FWA et la FUGEA, a créé l'opération "Ici, on cultive des légumes, pas vos déchets". Objectif ? Sensibiliser les automobilistes et les marcheurs qui voudraient jeter leurs déchets le long des champs et pâtures. 

En 2022, 15 communes wallonnes ont pris part à cette campagne.

Toutes les infos sur la campagne

La campagne

La campagne fonctionne sur base de deux panneaux qui sont apposés le long des champs et pâtures. Le premier représente la photo de l'agriculteur qui exploite le champs et indique de façon personnalisée ce qu'il y cultive ou le type de bétail qu'il élève "Ici, on cultive des pommes de terre ou on élève des cochons…". Le second met en scène un Ambassadeur de la Propreté qui a choisi de ramasser les déchets sur cette portion de route. Complétant le premier message, il assène "Pas vos déchets !". 

Pour compléter cette campagne, les panneaux seront complétés par un panneau qui reprend les amendes* encourues pour abandon de déchets dans l’espace public.

Dans les commerces également

Dans le but d'agir là où sont achetés les produits susceptibles de devenir des déchets sauvages, la campagne sera visible dans les commerces locaux par le biais d’affiches et d’outils de sensibilisation pour rappeler l’action et répéter le message.

* Le montant des amendes encourues en cas d'abandon de déchets sauvages ou de dépôts clandestins dépend de nombreux facteurs (S'agit-il de la première fois? Y-a-t-il récidive? De quel type de déchet s'agit-il? En quelle quantité? Le déchet a-t-il contribué à la mort d'un animal?...). Le montant annoncé sur les panneaux de sensibilisation est à titre indicatif et peut varier en fonction du type d'infraction.

"Les sanctions encourues sont décrites dans le Livre Ier du Code de l’Environnement à l’article D.198 §1er . Le montant de l’amende administrative encourue est de 150 euros à 200.000 euros pour une infraction de deuxième catégorie ; (…) ".

Plus d'info : https://wallex.wallonie.be/eli/loi-decret/2005/03/17/200427101#cac9c081-1fce-4dc1-acb3-2ceeb8f86cb1 (code l’environnement – Livre Ier du 17 mars 2005) et https://wallex.wallonie.be/eli/loi-decret/2023/03/09/2023044053/2023/08/10 (décret relatif aux déchets, à la circularité des matières et à la propreté publique du 09 mars 2023).

Projet 2024

Be WaPP a décidé de réitérer l'opération en 2024 en modifiant le projet pour permettre à un plus grand nombre de communes de rejoindre le mouvement.

Les communes ne sont plus tenues de contacter les agriculteurs et les Ambassadeurs de la Propreté car les panneaux sont standardisés pour l'ensemble des communes. Be WaPP a fait appel à des acteurs pour représenter la campagne, ce qui a considérablement réduit la charge de travail du coordinateur du projet. De plus, les ramassages ne doivent plus nécessairement être assurés par les Ambassadeurs mais plutôt par la commune, dans le but d'optimiser les mesures sur le terrain.

Ainsi, les panneaux seront visibles du 5 février au 1er mars 2024 dans ces 55 communes wallonnes : 

  • Province du Hainaut : Ath, Enghien, Erquelinnes, Estaimpuis, Estinnes, Fleurus, Frasnes-lez-Anvaing, Ham-sur-Heure-Nalinnes, Honnelles, Juprelle, Lessines, Leuze-En-Hainaut, Mons, Mont de l'Enclus, Mouscron, Quévy, Silly, Thuin et Tournai 
  • Province de Liège : Amay, Awans, Bassenge, Clavier, Donceel, Ferrières, Hamoir, Jalhay, Olne, Oreye, Plombières, Soumagne, Villers-le-Bouillet et Waimes, Wasseiges.
  • Province de Namur : Anhée, Gesves, Hastière, Jemeppe-sur-Sambre.
  • Province du Brabant wallon : Beauvechain, Chastre, Court-Saint-Etienne, Ittre, Jodoigne et Villers-la-Ville.
  • Province du Luxembourg : Attert, Aubange, Bertrix, Étalle, La Roche-en-Ardenne, Libramont-Chevigny, Meix-devant-Virton, Saint-Hubert, Tenneville, Vielsalm et Virton.

Les anciennes communes participantes ont également été invitées à ressortir leurs panneaux. 

TOUTES LES INFOS DANS LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Kit de communication

Les communes participantes ont accès à différents outils de communication afin de faire connaître l'opération. Ce kit de communication se compose d'un communiqué de presse, d'un visuel pour les réseaux sociaux, de 2 signatures mail, de 2 banners web. Elles ont également reçues en format papier des affiches et des wobblers

 

TÉLÉCHARGER LA SIGNATURE MAIL "LÉGUMES"

 

TÉLÉCHARGER LA SIGNATURE MAIL "BÉTAIL"

 

TÉLÉCHARGER LE VISUEL POUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

 

TÉLÉCHARGER LE BANNER WEB "LÉGUMES"

 

TÉLÉCHARGER LE BANNER WEB "BÉTAIL"

 

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Projet 2022

Communes participantes 

En 2022, 15 communes ont souhaité participer à l'action :

  • Courcelles, Merbes-le-Château, Peruwelz, Les Bons Villers, Ath, Dour, Thuin, Soignies, Braine-Le-Comte et Mons (Province du Hainaut) ;
  • Berloz, Pepinster et Faimes (Province de Liège) ;
  • Sombreffe et Fosses-la-Ville (Province de Namur).

On en parle dans la presse

 

LIRE L'ARTICLE COMPLET

 

LIRE L'ARTICLE COMPLET